Quand Salomé d’Oscar Wilde investit le musée Henner

janvier 10, 2012

Jeudi dernier, le 5 janvier 2012, le musée national Jean-Jacques Henner accueillait les cours du Dr Skechy’s Anti Art School où modèles et dessinateurs se sont évadés dans l’histoire merveilleuse de Salomé d’Ocar Wilde.
Entre Salomé, sa mère Hérodiade et la danse des 7 voiles, les visiteurs ont pu apprécier le temps d’une nocturne un voyage dans une autre époque et en capter l’essence en quelques coups de crayons.
Vous découvrirez en cliquant ici les dessins et croquis déposés au fil des jours. Quelques dessins ont aussi été déposés sur le blog Wild in the Wind.

En attendant, voici quelques images de la soirée..

 

 

A travers le regard de Henner

décembre 14, 2011

Proposant sans cesse de nouvelles expériences de visite et de médiation des oeuvres, les Nocturnes du musée national Jean-Jacques Henner ont encore une fois frappé ! Cette fois-çi, cela se déroulait autour des costumes et de la photographie, le jeudi 1er décembre dernier.


« A travers le regard de Henner  » est une nocturne en collaboration très étroite avec l’atelier de costumes des Vertugadins et le photographe Stéphane Casali.

La mission était simple mais de taille : reproduire les tableaux de Jean-Jacques Henner en photos !

Pour cela, il fallait les costumes figurant sur les cinq tableaux sélectionnés (Italienne tricotant, L’Alsace. Elle attend, l’Hérodiade, La femme au parapluie et la Comtesse Kessler), des modèles ressemblant le plus possible aux modèles de Henner et ensuite un photographe excellent capable de recréer l’atmosphère des tableaux de Henner, entre composition et lumière…


Au final, la nocturne présentait le travail final de ces longs mois de réflexions puis de créations. Les visiteurs étaient ainsi invités à parcourir le musée à la rencontre de ces « tableaux vivants » où les modèles posaient près de la photographie, elle même exposée au pied du tableau. Racontant l’histoire du tableau, les modèles ont su créer un univers autour de leur propre personnage et passionner ainsi les visiteurs. Le plus bouleversant était sans doute la circulation entre la peinture, la photographie et la réalité. Une sorte de jeu des différences a ainsi été lancé, rendant l’expérience entre plus interactive.


Vous étiez là pendant la nocturne du 1er décembre ? Dites nous ce que vous en avez pensé en déposant un commentaire !

 

Partez en voyage avec Henner

novembre 2, 2011

Le musée national Jean-Jacques Henner présente un accrochage et une exposition inédite des dessins et croquis de voyages de Jean-Jacques Henner. De l’Europe du Nord aux rives de la Méditerranée, partez à la découverte des paysages et des artistes qui ont inspirés l’artiste.

Jusqu’au 28 Novembre 2011 au musée national Jean-Jacques Henner.

Le Musée prête ses oeuvres !

mai 30, 2011

Le musée national Jean-Jacques Henner prête actuellement ses œuvres à deux établissements, l’un alsacien (comme Henner),  l’autre parisien.

C’est ainsi que jusqu’au 26 juin, le musée d’Unterlinden de Colmar expose trois œuvres de Henner à l’occasion de l’exposition intitulée : L’Alsace pittoresque, l’invention du paysage 1770-1870. Les trois œuvres prêtées illustrent plus particulièrement le dernier thème de l’exposition: Paysages rêvés.

Jean-Jacques Henner, Nymphe surprise au bain, fin du 19e siècle, (27x50cm)

Jean-Jacques Henner, Nymphe surprise au bain, fin du XIXè siècle, (27x50cm)

Jean-Jacques Henner, Nymphe surprise se coiffant, fin du XIXè siècle (29.3x54.3 cm)

Jean-Jacques Henner, Nymphe surprise se coiffant, fin du XIXè siècle (29.3x54.3 cm)

Jean-Jacques Henner, Vue de Cernay-Alsace- Paysage dit de Troppmann-Kinck 1879 (91x151 cm)

Jean-Jacques Henner, Vue de Cernay-Alsace- Paysage dit de Troppmann-Kinck 1879 (91x151 cm)

Ces trois tableaux montrent comment , à partir de sites régionaux étudiés sur le motif, Jean-Jacques Henner crée des univers picturaux inédits où la mémoire souvent nostalgique du paysage existant se mêle aux récits mythologiques. Le souvenir d’un étang devant la silhouette des Vosges constitue le point de départ du processus vers l’abstraction du paysage. L’artiste réduit le motif à quelques rares formes arrondies et accentue les effets de clair-obscur pour évoquer un paysage sublimé . Vue de Cernay – Alsace- paysage dit de Troppmann-Kinck, peint en 1879, est considéré comme l’aboutissement des recherches de Jean-Jacques Henner dans le domaine du paysage. Le titre du tableau fait référence à l’affaire Troppmann, du nom d’un criminel de Cernay qui avait assassiné les membres de la famille Kinck !
Ce grand tableau a été remplacé dans le parcours permanent du musée national Jean- Jacques Henner par un autre paysage restauré spécialement grâce au mécénat de la Société Schongauër de Colmar, Vallée de Munster, effet noté après l’orage exécuté à la même date.

De son côté, l’Espace Fondation EDF de Paris situé rue Récamier, présente jusqu’au 25 septembre l’exposition Morceaux exquis. Il y a un corps entre nous, en co-production avec le Musée des cultures de l’Europe et de la Médterrannée (MUCEM) et le CNRS propose et met en scène une réflexion nouvelle sur le corps humain qui cristallise les comportements des uns et les jugements des autres. Elle propose un voyage dans le corps humain guidé par les reflets qu’il projette, vu par des artistes et des représentants des groupes sociaux les plus divers. Jean-Jacques Henner participe à ce questionnement autour du corps, y apportant lui même des réponses multiples. Contempler la Petite fille à l’orange qu’il présente de face et vue à mi-corps, replacée dans un contexte original incitera les amateurs de Henner à revenir au musée voir les nus féminins de l’artiste avec un nouveau regard. Le tableau prêté est Petite fille à l’orange :

Jean-Jacques Henner, Petite fille à l'orange, fin du XIXè siècle (34.5x72.5)

Jean-Jacques Henner, Petite fille à l'orange, fin du XIXè siècle (34.5x72.5)

Faisons bouger nos oeuvres !

mai 24, 2011

Le musée national Jean-Jacques Henner vous propose une expérience inédite pour la nocturne du jeudi 2 juin 2011 !

Affiche de la nocturne du 2 juin 2011, "Faisons bouger nos œuvres !"
Affiche de la nocturne du 2 juin 2011, « Faisons bouger nos œuvres ! »

Après avoir eu envie de vous faire partager avec nous le goût de la littérature, celui de la photographie, ou encore du dessin avec l’organisation d’un atelier où les modèles vivants étaient tous plus époustouflants les uns que les autres, nous avons envie de vous amuser !
Pour cette soirée du jeudi 2 juin, un dispositif numérique a été imaginé en collaboration avec Mosquito, agence spécialisée dans la production de portails et de sites Internet pour les lieux de culture. L’objectif ? Donner vie à nos œuvres dans un cadre ludique.
Bougez et l’œuvre bougera, dansez et l’ œuvre dansera ! Perplexes ? Venez et vous comprendrez !

Pour avoir un petit aperçu de ce que nous avons imaginé… c’est par ici !

Rendez-vous à partir de 18h30, jusqu’à 21h.

La Nuit des musées au musée Henner

mai 9, 2011

Le soir de la Nuit européenne des musées, le samedi 14 mai 2011, le musée national Jean-Jacques Henner vous invite à deux concerts gratuits du groupe de musique néo-classique Les Fragments de la Nuit. Véritable transe musicale, les sonorités que dégagent les trois violons, le violoncelle et le piano de ce groupe vous transporteront dans une autre époque.

Découvrez ci-dessous un aperçu du concert des Fragments de la Nuit au musée Henner :


Concert des Fragments de la Nuit au musée Henner par Henner-intime

Concert des Fragments de la Nuit au musée Henner par Henner-intimeLe groupe Les Fragments de la Nuit y jouera sa musique classique et poétique, aux accents Rock au milieu des tableaux du maître.

Rendez-vous au musée Henner le samedi 14 mai de 18h à 23h pour une première session à 19h puis une seconde à 21h. La soirée et les concerts sont bien évidemment gratuits !

Affiche_14mai

Séances de dessin avec modèles vivants au musée Henner

mai 5, 2011

201857_1878452913728_1013417380_2120338_5920962_o

La nocturne du 7 avril 2011 au musée national Jean-Jacques Henner fût une belle occasion d’accueillir les séances de dessin avec modèles vivants du Dr Sketchy’s Anti Art School.

Dessinateurs et visiteurs ont pu appréciée le jeu et les costumes de stars du XIXe siècle telles que Sarad Bernardt, Suzanne Valadon, Juana Romani, Loie Fuller ou encore le couple du chef d’oeuvre de Renoir « La Danse à la Ville ».

La vidéo parle par elle-même :


Dr Sketchy au musée Henner – Séances de dessin… par Henner-intime

Et pour ceux qui souhaitent en découvrir plus, de belles photographies ont été prises durant la soirée :


Et pour découvrir les dessins qui ont été fait c’est par ici !

Le musée Henner est mobile avec oMusée

avril 10, 2011

Retrouvez le musée national Jean-Jacques Henner sur votre téléphone portable ! L’application oMusée présente un espace dédié au musée Henner à travers une espace complet sur lequel vous pourrez retrouver les informations pratiques, une présentation du musée, de l’artiste, des collections et de l’hôtel particulier. Vous aurez aussi accès à des images dévoilant une partie des collections et à des photographies du lieu. Bien pratique, vous pourrez aussi retrouver toutes les actualités du musée Henner directement sur votre téléphone portable !

201871_213425935335803_100000051944139_923773_7933302_o

L’application iPhone est à télécharger en cliquant ici.
Vous pouvez aussi accéder à oMusée sur le site internet mobile en cliquant ici (accessible à partir de tous les smartphone).

Voici une vidéo de présentation de oMusée :

Retour sur la nocturne du 7 mars 2011

mars 25, 2011

La dernière nocturne du musée national Jean-Jacques Henner avait lieu le jeudi 7 mars où lecteurs, comédiens et musiciens se pressaient pour nous offrir une soirée inoubliable.

C’est ainsi que nous avons organisé une soirée de lectures et de concert jeudi 3 mars 2011. En partenariat, avec l’organisme d’événements culturels Le Langage des Viscères dirigé par Amine Boucekkine , nous avions un programme chargé en références et émotions. La soirée a donc débuté par des lectures de textes du XIXè siècle tels que Mallarmé, Maupassant, Stendhal et bien d’autres. Des comédiens ont réinterprété ces textes si connus pour nous les faire redécouvrir.

La soirée s’est ensuite enchaînée avec un concert du groupe de musique néo-classique Les Fragments de la Nuit. Deux violonistes, un pianiste et un violoncelliste nous ont amené dans un monde emplis d’émotions à fleur de peau.  Ce sont près d’une centaine de spectateurs ébahis et envoutés qui ont applaudi pour redemander encore une fois un petit bout de cet instant de grâce musicale.


Concert des Fragments de la Nuit au musée Henner par Henner-intime

La soirée s’est achevée avec des lectures d’auteurs contemporains tels que ceux de la maison d’éditions Stéphane Million : Jérôme Attal et Alexandra Geyser qui nous ont lis leur dernier ouvrage.

Au final, le musée Henner n’a jamais été aussi rempli lors d’une de ses nocturnes, près de 150 visiteurs passionnés ont pu regarder différemment les oeuvres de Henner et y découvrir le poésie et la musique qui sommeille dans chacune de ses nymphes.

Pour vous donner un bel aperçu de cette soirée, voici le tout en vidéo :


Le musée Henner invite le Langage des Viscères par Henner-intime

Le musée Henner et Vous

mars 8, 2011

Afin de vous proposer des informations toujours plus enrichissantes en ligne, nous vous proposons de répondre à quelques questions…Ceci est une initiative d’une étudiante à l’Ecole du Louvre passionnée par le musée et les nouveaux médias.

Rapide, ce questionnaire est très précieux pour nous !

Commencez le questionnaire en cliquant ici !

Merci pour votre participation.

« Page précédentePage suivante »