La terre d’Henner…

octobre 6, 2011 · Print This Article

Jean-Jacques Henner est né le 5 mars 1829 à Bernwiller, dans le sud de l’Alsace, de parents cultivateurs.

Maison natale de Henner, dans le village de Bernwiller

Maison natale de Henner, dans le village de Bernwiller

Agé de quinze ans en 1842, il se rend chaque jour au Collège d’Altkirch où il se forme à la peinture. Son frère, Séraphin, le voyant rentrer exténué de sa longue marche à pieds le soir (huit kilomètres séparent la petite vile d’Altkirch de Bernwiller), décide de le mettre en pension chez le boulanger Landwelin.

Pierre Alexis Muenier , dans son ouvrage paru en 1927, La vie et l’art de J.-J. Henner, Peintures et dessins (p.7), consacre un petit paragraphe à la description de la ville d’Altkirch, qu’Henner connaissait bien :

« Aujourd’hui encore, Altkirch est une aimable petite ville groupée autour d’une colline dont elle escalade et recouvre le sommet. La nef et la flèche effilée de son église dominent les pignons élevés et les toits bruns de vastes maisons cossues. En 1844, rien encore, ni fabrique, ni cheminée d’usine, rien ne gâte ici l’harmonie des choses et c’est une douce et charmante image de la vieille Alsace bourgeoise ».

Vue d'Altkirch

Vue d'Altkirch

Comments

Got something to say?