Italiennes ou parisiennes ?

septembre 8, 2009 · Print This Article

Quand Jean-Jacques Henner compare les jeunes femmes italiennes aux parisiennes…

« Les femmes ici sont généralement très belles, un peu lourdes; elles sont tranquilles et non pas bavardes comme en France. Elles n’ont pas le goût de la toilette, toutes sont en cheveux. [...] C’est malheureux que beau peuple soit si mal gouverné, il est vrai que s’il était bien gouverné il deviendrait comme les autres nations. Il s’occuperait d’industrie, perdrait tous ses préjugés, ces restes de l’antiquité qui ont tant de poésie; car ils ont encore toutes les habitudes antiques: on voit que la civilisation moderne n’a pas encore assez pénétré ici. Les femmes ont des bijoux longs comme la main aux oreilles: elles sont primitives comme de vraies paysannes: quelle différence avec ces rusées femmes de Paris.»

(Lettre de Henner à Grégoire, Rome, 16 mai 1859)

caillardÉtude pour le portrait de Mademoiselle Gadiffet-Caillard – Jean-Jacques Henner (musée des Beaux-Arts de Rennes) (c)RMN

Comments

Comments are closed.